L'ETAMAGE

Le contact des aliments salés avec le cuivre peut être dangereux, pourtant ce métal reste le meilleur conducteur de chaleur pour cuisiner sans altérer la nourriture. C'est pourquoi les grands restaurants et amateurs de bonne cuisine les utilisent.

Afin d'éviter le contact direct avec le cuivre, on doit étamer l'ustensile, c'est à dire y déposer une couche d'étain pour le protéger. Ce travail s'appelle "l'étamage". Cette opération doit être renouvelée lorsque l'on voit de nouveau apparaître le cuivre.

Il est à noter que les aliments sucrés peuvent, sans danger, être en contact avec le cuivre. Par exemple, les bassines à confitures ne sont jamais étamées.

ETAMER UNE CASSEROLE EN CUIVRE

Pour l'étamage, nous utilisons la méthode ancienne dites "au chiffon".

Comme nos ancêtres, nous devons respecter différentes étapes pour obtenir un résultat de qualité et donc un étamage qui résistera au temps malgré nos utilisations intensives.

LE DECAPAGE

Il est important d'immerger la casserole dans un mélange d'acide puis de retirer mécaniquement l'intérieur de votre cuivre afin d'enlever toutes traces de dépôt d'étain et de résidus alimentaires.

LA PREPARATION DES CUIVRES

Lorsque la casserole est correctement décapée et dégraissée, il faut la monter en température.

Etamage d'une casserole en cuivre

ETAMER

On fait fondre la quantité d'étain alimentaire nécessaire en fonction du type de platerie et on l'étale à chaud. Il's'agit de la methode dite "au chiffon"

Etamage d'une casserole en cuivre

La dernière étape consiste à retirer l'oxydation, les traces de brûlé et les coulures d'étain extérieures à l'aide de nos polisseuses.

Etamage d'une casserole en cuivre

Pour un devis, nous contacter en précisant le type de pièce (casserole, casserole évasée, poêle), la hauteur et le diamètre en centimètres.